Retour

Ils se sont installés dans le Cantal

 

Reprise réussie d’une épicerie rurale


Béatrice et Sébastien ROUCARIES
 
Originaires de l'Ain, Béatrice, responsable d'administration des ventes dans une entreprise et Sébastien, ancien militaire, ont repris en juin 2013 une épicerie dans le bourg de Boisset, en Châtaigneraie, après avoir suivi la session d'accueil d'actifs de Pierrefort en 2011.
  

Photo Reprise réussie d’une épicerie rurale
photo installés en apiculture

Installés en apiculture


Séverine et Sébastien CANO
 
Venus d'Isère avec leurs deux enfants, Séverine et Sébastien se sont lancés dans l'apiculture. Séverine avait quitté son emploi pour suivre une formation agricole, Sébastien était commercial. C'est à Marcolès, labellisée "Petite Cité de Caractère", en Châtaigneraie, que la famille a posé ses bagages et ses rêves : Séverine a ouvert en 2015 un magasin de produits apicoles. Sébastien développe une activité d’apiculteur en plus d'une activité salariée. Ils ont suivi la Session d'accueil d'actifs du Pays de Maurs en 2009.
www.facebook.com/lechaudrondemayas 

De la Belgique au Cantal


Nadiejda PAHALOWICH et Raphaël GRANDJEAN

Nadiejda et Raphaël ont fait feu de tout bois en quittant Nivelles en Belgique. Nadiejda, conceptrice-commerciale pour une marque de cuisine et Raphaël, menuisier et installateur de cuisine équipée, ont repris un atelier de menuiserie-ébénisterie à Aurillac, qu’ils ont par la suite relocalisé à Marcolès. Nadiejda travaille aujourd'hui sur un autre projet d'entreprise. Le couple a suivi la session d'accueil d'actifs départementale en 2014.
www.aufilduboisraf.com
www.facebook.com/Aufildubois15 

photo De la Belgique au Cantal !
photo Commerçants en milieu rural

Commerçants en milieu rural


Joëlle et Jean-Luc MORERA
 
La Vallée de l'Alagnon a accueilli Joëlle et Jean-Luc qui se sont installés à Ferrières Saint-Mary où ils sont désormais gérants de l'épicerie Vival du village pour le plus grand bonheur des habitants ! Jean-Luc était responsable d’agence (grossiste en peinture) et Joëlle était salariée dans la Loire. Ils se sont installés dans le Cantal après avoir suivi la session d’accueil d’actifs 2014.
  

Du télétravail au salariat


Victoria et Bastien BECHON


Victoria et Bastien habitaient à Clermont-Ferrand. Originaire de Sibérie, Victoria était hôtesse d’accueil, animatrice et médiatrice pour le musée des arts d’Afrique et d’Asie. Bastien travaillait sur un projet d'agence de voyage pour un public russophone. Après la session d'accueil d'actifs départementale en 2014, ils se sont provisoirement installés au centre de télétravail de Murat. Aujourd'hui, Bastien est salarié de l'Office de tourisme des Hautes-Terres et Victoria gérante du camping municipal de Murat.

 

photo Dans le département du télétravail et des téléactivités
photo Une qualité de vie retrouvée

Une qualité de vie retrouvée


Claire et Julien COUTY

Claire et Julien vivaient à Chatillon en banlieue parisienne. Désireux de retrouver une qualité de vie, ils choisissent de venir vivre  dans le Cantal, où Claire exerce sa profession d’orthophoniste à Saint-Flour tandis que Julien s’est lancé dans une activité de conseil en communication après la session d’accueil d’actifs qu’ils ont suivie 2014.
www.puydimages.fr 

Transfert d'activité dans le Cantal


Jordi SOLER

Jordi, originaire de Catalogne, exerçait son activité de tanneur-taxidermiste dans le Gard, où il était très connu dans le milieu de la corrida. Contraint de déménager, il a pu installer son atelier et son show room à Neussargues, avec l’accompagnement et le soutien des collectivités rencontrées lors de la session d’accueil d’actifs 2015.
www.taxidermie-tannerie-soler.com 

Photo Transfert d'activité dans le Cantal - Jordi SOLER, 47 ans
photo Le bonheur d’être artisan

Le bonheur d’être artisan


Hélène et Guillaume MOUTON-SIMONET
 
Guillaume Mouton-Simonet, conducteur de travaux dans une menuiserie, a subi un licenciement économique en juin 2014. Hélène est alors médiateur culturel pour le musée d’art moderne de Troyes (Aube) et infographiste au service communication de la mairie. Avec leurs trois enfants, ils décident de changer de vie et de créer à Marcolès une entreprise artisanale de fabrication de produits mobiliers "Outdoor" en bois de châtaignier notamment. Hèlène va parallèlement créer un atelier de céramiste. Ils ont suivi la session d’accueil d’actifs en 2014.
lejardindumenuisier.com 

De la banlieue parisienne à l’élevage de chèvres


Céline et Dennis GROTE

Céline et Dennis Grote viennent de la banlieue parisienne. D’origine allemande, cadre dans l’hôtellerie, Dennis a suivi une formation agricole à Aurillac pour reprendre début 2014 une exploitation agricole en production caprine à Lugarde, sur le Cézallier cantalien. Céline a quant à elle obtenu un diplôme d'infirmière et travaille dans une clinique spécialisée à Riom-ès-Montagnes. Le couple avait suivi la session d’accueil d’actifs 2010.


  

Photo De la banlieue parisienne à l'élevage de chèvres
Photo reprise d'un hôtel restaurant sur le Cézallier

Reprise d’un hôtel-restaurant sur le Cézallier


Isabelle et José LORGE

Pendant plus de 30 ans, Isabelle et José Lorge ont vécu en Nouvelle Calédonie. Elle était juriste, lui directeur de crêche. De retour en métropole, après quelques années en Dordogne, ils ont repris en avril 2016 l’hôtel-restaurant du Relais des Remparts, à Allanche. Le couple avait participé à la session d’accueil d’actifs 2015.
www.lerelaisdesremparts.fr 

Une nouvelle vie dans un multiple rural


Jocelyne et Pascal VERNIER

Lorrains d’origine, Jocelyne et Pascal Vernier ont pris en avril 2016 la gérance du bar-restaurant et point multiservices « Le Relais de l’Epie » à Oradour, sur la nouvelle commune de Neuvéglise-sur-Truyère. Agriculteurs en Ardèche durant 15 ans, ils arrivaient de Lozère où ils géraient depuis dix ans une ferme-auberge et des chambres d’hôtes. Ils avaient suivi la session d’accueil d’actifs 2015 et bénéficié du dispositif des résidences courtes de l’ARDTA.
www.lerelaisdelepie.com
  

Photo Nouvelle vie dans un multiple rural
Photo De la bière à la ferme en montagne

De la bière à la ferme en montagne


Hortense et Jean-Baptiste DESSALLIEN

Hortense et Jean-Baptiste DESSALIEN vivaient dans les Vosges, où ils occupaient des emplois salariés. Avec leurs deux filles, ils se sont installés en 2009 sur la commune de Fontanges, à plus de 900 mètres d’altitude, pour créer une brasserie à la ferme qui utilise des céréales qu’ils produisent eux-mêmes, ainsi qu’un élevage et un atelier de transformation de porcs en charcuterie. Ils avaient participé à la session d’accueil d’actifs 2008.
www.buronsaintgeorges.fr
  

De retour au pays pour y créer son entreprise


Gaëtan DU FAYET

Originaire du Cantal, Gaëtan du Fayet travaillait depuis 8 ans à Paris comme orthoprothésiste salarié. En février 2016, il a créé à Aurillac une entreprise spécialisée dans la fabrication d’appareillages orthopédiques externes sur mesure, service qui n’existait pas dans le Cantal. Il a créé un emploi et envisage une nouvelle embauche dans le cadre d’un projet de développement. La mission accueil du Pays d’Aurillac l’a accompagné dans son installation.
www.orthopedieprotheka.com
  

Photo De retour au pays pour y créer son entreprise
Photo de la Pologne au pays de Salers

De la Pologne au pays de Salers


Iga BORKOWSKA et Mikotaj NOWOTNIAK
 
Venus du nord-est de la Pologne, Iga BORKOWSKA et son conjoint Mikotaj NOWOTNIAK se sont installés à Anglards-de-Salers en janvier 2017. Elle est tisserande, lui artiste peintre. Ils ont installé leurs ateliers dans une maison du bourg rénovée et mise à leur disposition par la communauté de communes du pays de Salers. Désireux de changer de vie, ils ont découvert le département et le pays de Salers dans le cadre de vacances. Très heureux de leur nouvelle vie dans le Cantal, ils expliquent avoir trouvé dans la région un très intéressant réseau d'artisans d'art.
 

 

Une nouvelle vie à la campagne


Valérie et Patrick BOUDEY
 

Agent de maîtrise en mairie et technicien informatique, Valérie et Patrick Boudey ont quitté la région Bordelaise pour créer des chambres d'hôtes et une table d'hôtes dans une maison traditionnelle du Cantal située à Navaste, sur la commune de Saint-Bonnet de Salers. Une zone touristique fréquentée notamment par les motards : justement, leurs chambres d'hôtes "Guidon & Fourchette" se sont faits une spécialité de les accueillir. Le couple avait suivi la session d'accueil d'actifs 2014.

www.salers-tourisme.fr/fr/hebergement-et-restauration/guidon-fourchette

 

Photo Une nouvelle vie à la campagne
 
© 2017 / Cantal Auvergne - Tous droits réservés
Retour haut de page